- Le journal -

Le journal

 
Les crèmes solaires bio : une protection naturelle et écologique

Qu’est-ce qu’une crème solaire bio ?

Il existe deux grands types de filtres solaires : les filtres chimiques et les filtres minéraux. Le filtre chimique, grâce à ses molécules organiques, va absorber les rayonnements du soleil à la place de la peau. L’action du filtre minéral est très différente et ce dernier va jouer un rôle de barrière grâce à un assemblage de microparticules de minéraux. Ces dernières ne vont pas absorber les rayons mais les réfléchir. Il existe des crèmes minérales non bio, mais pour obtenir certification bio, un crème DOIT être minérale. Mais ce n’est évident pas suffisant ! L’obtention du label bio est conditionnée à plusieurs autres facteurs : une crème solaire bio doit contenir 95% minimum d’ingrédients d’origine naturelle, 95% minimum d’ingrédients bio sur l’ensemble des végétaux et 10% minimum d’ingrédients bio sur le total du produit.

Crème solaire bio : meilleure pour la peau…

Là où les filtres chimiques peuvent provoquer des réactions allergiques, le filtre chimique bio, qui contient généralement du dioxyde de titane ou de l’oxyde de zinc, est justement fait pour minimiser le risque d’allergie. La crème agit comme un écran en surface de la peau et fait de cette protection naturelle le soin solaire idéal pour toute la famille car elle ne va pas pénétrer dans l’épiderme. La crème solaire bio ne contient pas de perturbateurs endocrinien, de conservateurs, de silicones, de pesticides, d’engrais ou parfums de synthèse et fera au contraire la part belles aux huiles végétales. Attention toutefois, les recherches récentes indiquent que les nanoparticules présentes dans les filtres minéraux de certaines crèmes solaires pourraient présenter un risque pour la santé. L’idéal est donc de choisir une crème solaire bio sans nanoparticules, en observant bien sa composition. Elles sont signifiées par la mention titanium dioxide (nano) et zinc oxide (nano). Vous pouvez vous tourner les yeux fermés vers les marques Alphanova, Laboratoire Biarritz mais aussi Lavera et Acorelle.

...et pour la planète !

 Les filtres chimiques contenus dans les crèmes solaires sont un véritable désastre écologique. Plus de 25.000 tonnes de crème solaires sont diffusées dans les océans chaque année, occasionnant la destruction des récifs coralliens et de la faune aquatique. Tout l’écosystème marin est alors menacé. Une crème solaire bio sera toujours meilleure pour l’environnement car, comme nous l’avons vu, elle contient au minimum 95% d’ingrédients d’origine naturelle. Autre élément à prendre en compte : celui du packaging. La plupart des marques de cosmétiques bio mettent un point d’honneur à utiliser des emballages recyclables, un autre très bon point !

Crème solaire bio : comment l’utiliser ?

Une crème solaire bio est aussi efficace qu’une crème classique. Mais pour être efficace elle doit être appliquée très régulièrement, au minimum toutes les deux heures et après chaque baignade. Pour les enfants et les peaux claires, privilégiez toujours une crème SPF 50.

DIY : comment réaliser sa propre crème solaire bio à la maison ?

Règle numéro 1 avant de se lancer dans la réalisation d’un soin cosmétique à la maison : toujours veiller à la propreté de son plan de travail mais aussi de tous les contenants et accessoires. Il est tout à fait possible de fabriquer son propre soin solaire mais ce dernier ne dépassera pas l’indice SPF 30 et sera donc plutôt réservé aux adultes à la peau déjà hâlée.

Ingrédients

Vous pourrez les trouver en magasins bio ou sur internet.

 

  •       -30 g de l’huile végétale de votre choix (tournesol, coco, sésame, karandja, jojoba etc.)
  •       -30 g de beurre végétal de votre choix (karité, cacao, amandes etc.)
  •       -30 g de cire d’abeille ou 15g de cire de candelilla.
  •       -1 cuillères à soupe et demi de poudre de zinc sans nanoparticules.
  •       -½ cuillère à café de vitamine E, qui agira comme un conservateur naturel.
  •       -Facultatif : quelques gouttes d’huile essentielle de lavande

La mise en oeuvre est simplissime ! Faites d’abord fondre au bain-marie le beurre végétale, l’huile végétale et la cire d’abeille. Retirez la casserole du feu puis ajouter l’oxyde de zinc et la vitamine E au mélange encore tiède. Mélangez énergiquement pour que l’ensemble forme une pâte sans grumeaux. Pour finir transvaser la préparation dans un pot stérile et placez au réfrigérateur, c’est prêt ! La crème solaire bio devra être conservée dans un pot hermétique pendant 2 mois maximum, juste le temps d’un été.



Instagram Canopea Pinterest Canopea Facebook Canopea Contact Canopea NEWSLETTER