- Le journal -

Le journal

  Santé
Les cancers de la peau

Chaque année en France, près de 60 000 nouveaux cas de cancers de la peau sont diagnostiqués, dont 6500 mélanomes. Des chiffres qui progressent, en dépit de nombreuses campagnes d’informations des autorités de santé. Quels sont les différents types de cancers de la peau, les facteurs de risques et comment s’en prémunir ? Suivez le guide.

Les différents types de cancers de la peau

Les cancers de la peau peuvent être de deux types. On retrouve :

  • Les mélanomes : Il s’agit du cancer de la peau le moins fréquent mais il est aussi le plus grave. On recense chaque année en France près de 6500 nouveau cas. Le mélanome se développe au niveau des mélanocytes qui sont les cellules à l’origine des pigments cutanés et sont situés dans la partie la plus profonde de l’épiderme.
  • Les carcinomes : Moins agressifs que les mélanomes, les carcinomes se développement au niveau des cellules superficielles de l’épiderme. On en distingue deux types : les carcinomes basocellulaires et les carcinomes spinocellulaires.

Les mélanomes peuvent apparaître sous la forme d’une petite tâche ou à partir d’un grain de beauté qui va se transformer. Près de deux tiers des mélanomes sont liés des coups de soleil survenus dans l’enfance et à une exposition excessive au soleil.

Les facteurs de risques

On ne le répètera jamais assez, la peau est un capital qu’il faut à tout prix préserver. Le nombre de cancers de la peau augmente chaque année de 5 à 7% en Europe mais beaucoup ont pourtant tendance à les penser sans gravité, ne mesurant pas le danger qu’ils représentent. Voici les principaux facteurs de risques :

  •       Le soleil

En dépit des très nombreuses campagnes de prévention, peu de gens respectent scrupuleusement les recommandations quant à la protection solaire. Résultat : 5 à 7 cancers de la peau sur 10 sont directement liés à une surexposition. Un constat d’autant plus rageant qu’il est pourtant possible de se protéger efficacement ! Les UV (UVA, UVB) pénètrent dans la peau et ont des effets néfastes à long terme en accélérant le vieillissement cutané et en favorisant la survenue des cancers de la peau. Une bonne protection est donc primordial, particulièrement dans l’enfance car les coups de soleil qui surviennent à un jeune âge sont associés au développement des naevus pigmentaires (les grains de beauté) qui sont des marqueurs significatifs du risque de mélanome.

  •       Le phototype

La survenue d’un cancer de la peau est liée à la fois à la sensibilité d’une personne aux UV et à la quantité d’UV à laquelle elle a été soumise. Il est donc nécessaire d’adapter sa protection solaire à son phototype. Plus il est bas, et donc plus la peau est claire, plus le risque de développer un cancer de la peau est élevé. Six phototypes ont été identifiés :

  •       Phototype 1 : La peau est très claire, blanche, les yeux souvent bleus ou verts, les cheveux blonds ou roux et la peau est souvent constellée de taches de rousseur. Ce type de peau ne bronze pas et rougit très facilement.
  •       Phototype 2 : La peau est très claire avec des taches de rousseur apparaissant au soleil, les cheveux blonds ou châtains clairs. Ce type de peau brûle facilement et bronze un peu.
  •       Phototype 3 : Les coups de soleil sont occasionnels et le bronzage relativement facile, peu ou pas de taches de rousseur.
  •       Phototype 4 : La peau est mate, aucune tache de rousseur, des cheveux châtains ou bruns. Le bronzage est facile et rapide, les coups de soleil exceptionnels.
  •       Phototype 5. La peau est naturellement pigmentée, les coups de soleil sont très rares et le bronzage très facile.
  •       Phototype 6 : La peau est noire avec la présence de mélanines brunes lui assurant un effet protecteur.
  •       La prédisposition familiale

Environ 10% des personnes présentant un mélanome ont des antécédents familiaux. Cela ne signifie pas que le cancer de la peau soit héréditaire ou génétique, mais il est important qu’une personne dont plusieurs membres de la famille ont été atteints fasse surveiller sa peau très régulièrement.

  •       Comment prévenir les cancers de la peau ?

Le meilleur moyen de prévenir les cancers de la peau est de bien se protéger du soleil, en préservant son capital solaire. Pour cela, plusieurs recommandations : éviter l’exposition pour les bébés et les enfants en dessous de 3 ans, ne pas s’exposer (même les adultes !) entre 12h et 16H, utiliser systématiquement une crème solaire à indice élevé et renouveler l’application très régulièrement, porter des maillots de bain et vêtements anti-uv comme ceux proposés par Canopea, porter un chapeau à larges bords et des lunettes de soleil.

Voir notre collection de maillots de bain anti-UV pour bébés, filles et garçons, c'est par ici.



Instagram Canopea Pinterest Canopea Facebook Canopea Contact Canopea NEWSLETTER